Actualités du FCVQ

LE CHOIX DE SACHA BOURQUE

FCVQlub

J'ai eu le bonheur de m'abandonner pendant un court instant au film Rabbit de Matthew Richards. Ayant plusieurs films à son actif et récipiendaire de plusieurs prix, il a su rapidement nous plonger dans l'univers de cet adolescent qui visiblement, émane des blessures du passé.

Lire la suite

LE CHOIX D'ANNE-MARIE CÔTÉ & MARILYN LAFLAMME

FCVQlub

The Saint of Dry Creek est pour nous une brillante réponse à la question qui revient sans cesse dans nos têtes et dans la bouche des gens qui ne voient pas la nécessité de se rassembler pour fêter notre identité. « Don’t sneak.» Sois fier(ère) de qui tu es. Toujours. C’est depuis toujours et ça restera la meilleure façon de tenir tête à tous ceux qui voudraient nous changer… ou nous voir disparaître.

Lire la suite

LE CHOIX DE SAMUEL MATTEAU

FCVQlub

Le courage de la cinéaste Manon Barbeau à confronter les héros meurtris du Refus Global en allant à la rencontre de leurs enfants qui ont subi comme elle les conséquences du geste révolutionnaire de leurs parents. Un film qui crée une ligne de tension entre la pensée et le geste artistique, entre le rôle de l'Artiste et celui d'un parent, entre dogmatisme et liberté. Un documentaire initiatique qui s'agrippe au ventre et chavire le cœur.

Lire la suite

LE CHOIX DE JULIE LAMBERT

FCVQlub

"J'aime bien, à temps perdu, aller me perdre sur le site de l'Office National du Film. À coup sûr, j'y fais des rencontres avec de nouveaux cinéastes ou des oeuvres enfouies dans la mer du temps qui a passé. En cet été qui prend fin bientôt, j'aimerais vous partager une découverte faite il y a deux ans : le film Le temps perdu. Réalisé en 1964 par un des phare du cinéma québécois, Michel Brault, ce documentaire poétique et philosophique suit avec candeur la dernière semaine de vacances d'une bande d'adolescents dans les Laurentides. J'y aime la douceur de la caméra,  la place laissée  au temps qui passe et la façon dont le cinéaste utilise la mise en situation pour faire ressortir les petits éclats de réel. Ce film m'émeut à chaque fois."

Lire la suite