Harmonieuse horreur : Nosferatu en CinéConcert

27 juin 2019 | Nouvelles

Le vendredi 20 septembre prochain, à 20 h à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, découvrez le chef d’oeuvre du cinéma expressionniste allemand Nosferatu en format CinéConcert. La trame signée et dirigée par le talentueux Gabriel Thibaudeau, sommité mondiale en composition et accompagnement musical de film muet, sera interprétée en direct par les Violons du Roy. 

 

Réalisé en 1922 par le légendaire F.W. Murnau, Nosferatu est l’une des premières adaptations du roman Dracula de Bram Stoker. Murnau, pionnier du genre, a produit ce qui est désormais considéré comme l’un des premiers longs métrages d’horreur du cinéma. 

 

À Wisborg, en 1838, Thomas Hutter, un jeune clerc de notaire ayant fait un heureux mariage avec Ellen, voyage jusqu’en Transylvanie pour vendre une propriété voisine au mystérieux comte Orlok.  Dès les premiers instants, Hutter constate la vraie nature de l’intriguant personnage, que l’on appelle Nosferatu. Tentant de se rapprocher d’Ellen, Nosferatu sèmera la peste sur son passage, décimant sa ville d’accueil.  

 

« Pour accompagner Nosferatu, j’ai choisi un jeu de cordes grinçantes aux couleurs d’Europe de l’est, des cuivres dissonants ponctués de timbales mais surtout un cymbalom, instrument traditionnel de la Transylvanie.  Nosferatu oscille entre le désir et la mort.  J’ai voulu par ma musique former une interrogation plutôt qu’une affirmation; le lien entre vie, désir et mort étant toujours inexplicable. »

Gabriel Thibaudeau, chef d’orchestre et compositeur

 

Classique du cinéma, Nosferatu est encore aujourd’hui étudié dans les écoles de cinéma. Personnage iconique et légendaire, il a été maintes fois porté et reporté à l’écran. La notoriété du Nosferatu interprété par Max Schreck est comparable à celle du Dracula de Béla Lugosi ou encore du Frankenstein de Boris Karloff. Dans une ambiance glauque, dominée par de nombreux jeux d’ombres, le film dépeint un univers cauchemardesque, vacillant entre onirisme et réalité. 

 

Vous êtes aussi intrigué.es que nous?

 

Dépêchez-vous, le nombre de billets est limité!

 

 Pour vous assurer une place, c'est ici